FIGE : LES PAYS MEMBRES DU COMITE DIRECTEUR REFLECHISSENT A ABIDJAN A LA REDYNAMISATION DE LEUR INSTITUT

Publié le Mardi 20 SEPTEMBRE 2022
L’auditorium de la Primature a abrité ce lundi 19 septembre 2022, la cérémonie d’ouverture de la réunion extraordinaire du Forum des Inspections Générales d’Etat et Institutions Assimilées d’Afrique (FIGE), sous la présidence du Vice-Président de la République, SEM Tiémoko Meyliet Koné. Cette rencontre de l’avis de l’Inspecteur général d’Etat, a pour objectif d’examiner les problèmes rencontrés par l’Institut du FIGE, l’IFIGE, dans son fonctionnement et de proposer des mesures nécessaires à son opérationnalisation qui seront soumises à la prochaine Assemblée Générale qui aura lieu à Brazzaville, en République du Congo, du 17 au 19 octobre 2022.« Notre réunion de ce jour, qui est en quelque sorte une rencontre préparatoire à l’Assemblée Générale de Brazzaville, examinera notamment le diagnostic et les propositions pour l’opérationnalisation de l’Institut du FIGE, les termes de référence du plan stratégique de l’IFIGE ainsi que l’examen et l’adoption des résultats des travaux du Comité Technique mis en place au terme de la dernière réunion du Comité Directeur du FIGE susmentionnée », a révélé Ahoua N’doli Théophile.A en croire Ahoua N’doli Théophile, la rencontre d’Abidjan mettra l’accent sur le fonctionnement de l’Institut du FIGE (IFIGE), véritable outil de formation et de renforcement des capacités dont la mission est de former et de renforcer régulièrement les capacités des acteurs du contrôle administratif, dans les domaines de l’inspection, de l’audit, de l’enquête, de l’investigation, de l’audit interne.« L’objectif est de redynamiser ce précieux outil du FIGE prévu pour être un centre de formation d’excellence dédié aux métiers de l’audit, de l’inspection, de la vérification, d’investigations et d’évaluation mais dont l’efficacité et la performance ont été entravées et inhibées par divers obstacles et pour diverses raisons. », a poursuivi l’Inspecteur Général d’Etat.Pour Ahoua N’doli Théophile, avec un tel ordre du jour, les membres du Comité directeur du FIGE donneront à l’organisation sous-régionale commune de gagner en crédibilité et en efficacité et aux institutions les moyens notamment humains de qualité, capables de leur permettre d’accomplir avec plus de réussite les missions qui leur sont assignées par les Etats africains.Au nom du Président de la République qu’il représentait, le Vice-Président de la République a indiqué que la tenue de cette rencontre donne l’occasion d’explorer des pistes de solutions ainsi que des propositions en vue d’améliorer le fonctionnement de cette association continentale, le FIGE.Tiémoko Meyliet Koné a fait savoir que les mesures qui découleront de la rencontre d’Abidjan devront permettre de garantir l’efficacité de l’IFIGE dans ses délicates missions destinées à la recherche et à la formation aux métiers de contrôle, de vérification, d’audit, d’enquête, d’investigation et d’évaluation.« Cet institut permettra de mettre à la disposition de nos Etats respectifs, des ressources humaines compétentes, capables d’impulser le développement et le bien-être de nos populations », a signifié Tiémoko Meyliet Koné.Poursuivant, le Vice-Président de la République a soutenu que l’atteinte de cette noble ambition est indissociable de la bonne gouvernance que nos Etats sont appelés à ériger en norme de gestion de l’action publique.Assurant les participants de l’intérêt que le Président de la République accorde à leurs travaux, le Vice-Président de la République, a rappelé que le Chef de l’Exécutif ivoirien fait des questions de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, un levier essentiel de son programme de développement.Dans ce cadre, a éclairé le Vice-président de la République, des actes majeurs ont été posés, notamment, la ratification de plusieurs textes internationaux et régionaux sur la prévention et la lutte contre la corruption, la création ou le renforcement d’institutions telles que, la Cour des Comptes ; l’Inspection Générale d’Etat, la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, etc.Notons que cette cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence de présidents d’institutions, de membres du gouvernement et d’inspecteurs généraux des ministères. La réunion extraordinaire du FIGE se tient jusqu’au mardi 20 septembre 2022, à Abidjan.