Coopération : L’Inspecteur Général d’Etat échange avec une délégation de l’Agence française anticorruption

Publié le Mercredi 11 MAI 2022
L’Inspecteur Général d’Etat, Ahoua N’doli Théophile a eu une séance de travail ce mercredi 11 mai 2022 avec une délégation de l’Agence française anticorruption (AFA) conduite par son directeur général, Charles Duchaine.Au cours de cette rencontre à l’Inspection Générale d’Etat, à laquelle a pris part le ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, Zoro Epiphane Ballo, Ahoua N’doli Théophile a présenté les missions de l’institution.L’Inspecteur Général d’Etat a expliqué que l’IGE est un instrument du Président de la République qui a pour missions principales de s’assurer, d’une part, du bon fonctionnement de l’administration publique et parapublique, d’autre part, de la bonne utilisation des ressources publiques par les services publics et entreprises à participation financière de l’Etat.Ahoua N’doli Théophile a souligné que la lutte contre la corruption fait partie des axes majeurs de la gouvernance du Président de la République, Alassane Ouattara qui a, à cet effet, mis en place plusieurs organismes et mécanismes afin d’enrayer ce phénomène qui nuit au développement.Pour sa part, le ministre Zoro Epiphane Ballo a souligné que cette visite de travail s’inscrit dans le cadre de la coopération amorcée entre son département ministériel et l’Inspection Générale d’Etat. Il a révélé qu’un mémorandum d’entente sera signé avec l’AFA en vue d’établir un cadre de coopération profitable à l’ensemble de institutions de promotion de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.De son côté Charles Duchaine a fait savoir que l’Agence française anticorruption (AFA) placée auprès du ministre de la Justice et du ministre en charge du Budget, aide les autorités compétentes et les personnes qui y sont confrontées à prévenir et à détecter les faits de corruption, de trafic d’influence, de concussion, de prise illégale d’intérêt, de détournement de fonds publics et de favoritisme.